À propos

Chloé Freslon est une femme avec une mission: celle de s’attaquer aux inégalités sociales.

Elle prend conscience de celles-ci pendant son enfance, passée en Afrique, dans des pays très pauvres. Issue d’un milieu privilégié, elle se rend vite compte que tout le monde ne naît pas avec les mêmes chances dans la vie.

Elle tombe en amour avec la technologie et décide que sa carrière se déroulera dans le numérique.

En 2016, alors qu’elle travaille au journal Métro, elle réalise quelque chose qui était sous ses yeux pendant de nombreuses années: la quasi-absence de femmes en technologie. Elle décide alors de créer le premier blogue sur les femmes en technologie au Québec: URelles.

Pendant trois années, Chloé rencontre et interview plusieurs centaines de femmes en tech. Ces femmes extraordinaires se confient: elles lui racontent leurs enjeux et leurs aspirations.

En 2018, afin de continuer à informer, elle décide de produire un balado, une autre première, puisqu’il s’agit alors du seul abordant la thématique des femmes en technologie.

Forte de cette expertise, elle fonde le cabinet conseil URelles, en 2019. Elle met à profit ses connaissances uniques acquises auprès des principales intéressées, les femmes, afin d’aider les organisations dans l’acquisition et la rétention de talents féminins.

Chloé est régulièrement invitée à des panels et conférences et elle continue d’écrire sur la place des femmes et sur la technologie.

En plus des activités liées à son entreprise, Chloé est également chroniqueuse techno à Moteur de Recherche à ICI Première Radio-Canada et pour le magazine Québec Science.

Enfin, dans une démarche communautaire, elle décide de cofonder, en 2018, et de présider l’OSBL le Manifeste des femmes en technologie qui vise la parité en technologie.

Chloé a été en nomination au prix de Championne de la diversité en 2018 et en 2019, pour les Prix de la communauté startups.